Glossaire

 

Adhésion volontaire : le fait de devoir choisir explicitement de rejoindre ou d'autoriser quelque chose. Par exemple, un client doit généralement adhérer pour recevoir les communications par courriels d'une entreprise ou d'un service. En technologie mobile, un utilisateur final doit souvent adhérer par message texte pour s'inscrire à un service. C'est la méthode généralement utilisée par les entreprises de marketing direct, les magazines avec ou sans abonnement, les fournisseurs d'information, etc. Après l'adhésion volontaire, la société ou le service continueront d'envoyer les documents ou les messages jusqu'à ce que le destinataire décide de se désengager.

Analyse du paysage : type de recherche menée pour fournir un examen vaste et approfondi d'un sujet ou d'une industrie. L'analyse est généralement réalisée pour éclairer la planification du projet ou de la stratégie. Elle est utilisée pour identifier les lacunes, les contraintes et les opportunités actuelles, afin de valider le besoin d'innovations, de nouvelles activités ou de changement de stratégie.

Analytique des données : Le processus d'inspection, de nettoyage, de transformation et de modélisation des données dans le but de mettre en évidence les informations utiles, dont découlent les conclusions et les découvertes, et d'accompagner la prise de décisions. L'analytique des données est utilisée dans de nombreuses industries pour aider les entreprises et les organisations à prendre de meilleures décisions opérationnelles et stratégiques.

Appels par flashback : Également appelé rappel ou « appelle-moi STP », les appels par flashback sont un type de service qui vous permet d'envoyer un message demandant à quelqu'un de vous rappeler. Certains opérateurs de réseau mobile permettent à leur clients d'envoyer gratuitement des messages de type « appelle-moi STP » à leurs amis ou à leur famille sur leur réseau. Cette possibilité est destinée à aider certaines personnes à en contacter d'autres, notamment en cas d'urgence, lorsqu'elles n'ont pas assez de crédit pour passer un appel ou envoyer un SMS.

Bénéficiaires cibles : personnes dont les connaissances et le comportement sanitaires, et, à terme, les résultats de santé, sont améliorés en conséquence directe de la solution mHealth. 

Bêta-test : test pilote externe d'un produit (généralement un logiciel ou une technologie) avant sa sortie publique généralisée. Le produit a déjà passé le test alpha - c.-à-d. le test pilote interne de premier niveau réalisé par l'équipe produit pour vérifier que le produit répond au cahier des charges. Mais puisque de nombreux problèmes ou points d'amélioration n'apparaissent qu'une fois que le produit est utilisé dans les conditions quotidiennes normales, la sortie bêta est une étape importante pour repérer les défauts. Le bêta-test peut être considéré comme un « test avant diffusion ».

Campagne multicanaux : une campagne multicanaux, souvent utilisée en marketing, désigne la diffusion du message d'une marque/campagne par le biais de plusieurs "expériences" d'interaction client pour influencer le comportement du public cible ou l'inciter à acheter un produit ou un service.

Cas d'utilisation : un cas d'utilisation décrit « qui » peut faire « quoi » avec le système ou le logiciel en question. Dans l'ingénierie des logiciels et des systèmes, un cas d'utilisation est une liste d'étapes, définissant typiquement les interactions entre un rôle (ou un « acteur ») et un système, afin de réaliser un objectif. L'acteur peut être un humain ou un système externe.

Champion : dans les programmes de santé publique, un champion est considéré comme le promoteur charismatique d'une conviction, d’une pratique, d'un programme, d'une politique et/ou d'une technologie. C'est la combinaison unique de compétences du champion - passion, persévérance et force de persuasion - qui le différencie des autres promoteurs. Le « modèle de sensibilisation par champion » vise à accroître la probabilité qu'une stratégie nouvelle ou sous-utilisée devienne pratique courante.

Compétence fondamentale : avantage ou capacité déterminante qui distingue une entreprise, une organisation ou une initiative de ses concurrents. Les compétences fondamentales sont des points forts spécifiques par rapport aux autres organisations d'une industrie, qui constituent la base de la valeur ajoutée. En théorie de la gestion, une compétence fondamentale répond à trois critères : (1) elle doit être difficile à reproduire pour les concurrents, (2) elle peut s'appliquer à divers produits et marchés, et (3) elle contribue à l'expérience de l'utilisateur final et aux bénéfices perçus concernant le bien ou le service.

Conception centrée sur la personne: la conception centrée sur la personne (également appelée conception centrée sur l'utilisateur) est un processus dans lequel les besoins, les aspirations et les limites des utilisateurs finaux d'un produit font l'objet d'une grande attention à chaque étape du processus de conception. Il s'agit d'un processus de résolution des problèmes à plusieurs étages qui nécessite que les concepteurs analysent et anticipent la manière dont les utilisateurs sont susceptibles d'utiliser un produit, et qui teste la validité de leurs hypothèses concernant le comportement des utilisateurs à l'occasion de tests en conditions réelles auprès de véritables utilisateurs. La principale différence par rapport à d'autres philosophies de conception de produit est que la conception centrée sur la personne tente d'optimiser le produit en fonction de la manière dont les utilisateurs peuvent, veulent ou ont besoin d'utiliser le produit, plutôt que de forcer les utilisateurs à modifier leurs habitudes pour s'adapter au produit.

Convention de nommage : méthode convenue pour nommer les choses. Le but est de permettre de déduire les informations utiles grâce à une nomenclature répondant à un schéma précis. Par exemple, à Manhattan, les rues sont numérotées ; celles dans le sens est-ouest sont nommées "Street" et celles dans le sens nord-sud sont nommées "Avenue". En informatique et en gestion des connaissances, on utilise souvent des conventions de nommage pour nommer les fichiers de manière cohérente, afin de faciliter l'archivage et la récupération.

Coût de renonciation : le coût d'une alternative qui doit être abandonnée afin de mener une action spécifique. En théorie microéconomique, le coût de renonciation d'un choix est la valeur de l'alternative qu'il est préférable d'abandonner, dans une situation qui nécessite de faire un choix entre plusieurs alternatives qui s'excluent mutuellement en raison des ressources limitées. En considérant que le choix qui est fait est le meilleur, il s'agit donc du coût engendré par la non jouissance des bénéfices qui auraient été générés si on avait pris le deuxième meilleur choix disponible. La notion de coût de renonciation joue un rôle déterminant pour garantir une utilisation efficace des maigres ressources. Par conséquent, les coûts de renonciation ne sont pas limités aux seuls coûts monétaires ou financiers, mais peuvent également inclure le coût réel de toute production abandonnée, comme le temps ou le plaisir perdus, ou tout autre bénéfice utile.

Coût social : le coût social est un terme parfois utilisé dans les discussions économiques pour désigner les coûts qui sont subis par d'autres lorsque certains types de biens ou de services sont achetés. Le coût social consiste à évaluer les conséquences éventuelles d'une action ou d'une opération donnée sur la communauté dans son ensemble, plutôt que de considérer uniquement les coûts assumés par un individu en prenant une mesure spécifique ou en achetant un certain produit.  Par exemple, les coûts sociaux d'une entreprise de fabrication qui produit divers biens peuvent inclure la pollution, l'appauvrissement de la faune sauvage ou la diminution de la valeur immobilière des maisons voisines.

Coût total de possession : type de calcul permettant d'aider les consommateurs et les responsables de projet à évaluer les coûts et bénéfices directs et indirects à long terme liés à l'acquisition d'un produit ou d'un service. Le but est de parvenir à un chiffre définitif qui sera le reflet du coût effectif de l'achat sur la totalité de la durée de vie du produit ou du service. Par exemple, le calcul du coût total de possession d'un ordinateur inclurait le prix initial d'achat de l'ordinateur, du moniteur, et de l'imprimante, les coûts probables d'entretien et de réparation, le calendrier de remplacement (p. ex., une imprimante jet d'encre « offerte pour tout achat  » devra probablement être remplacée plus rapidement qu'une imprimante laser plus chère), et le coût des fournitures/consommables (comme les cartouches d'encre, les toners, les pièces de rechange).

Développement de logiciel agileensemble de méthodes de développement de logiciel basées sur un développement itératif et progressif, dans lequel les exigences et les solutions évoluent par la collaboration. Il encourage la planification adaptative, le développement et le service évolutifs, ainsi qu'une réponse rapide et souple au changement. Les méthodes agiles décomposent les tâches en petits paliers. Les itérations sont des périodes courtes, généralement d'une à quatre semaines. Chaque itération implique une équipe transversale qui travaille sur tous les domaines : planification, exigences, analyse, conception, codage, test unitaire et test d'acceptation. À la fin de l'itération, un produit fonctionnel est présenté aux parties prenantes. Cette stratégie minimise le risque global et permet au projet de s'adapter rapidement aux changements.

Environnement favorable : attitudes, mesures, politiques et pratiques qui stimulent et accompagnent le fonctionnement efficace et efficient des organisations, des individus et des programmes ou projets. L'environnement favorable inclut les cadres juridique, réglementaire et politique, ainsi que les facteurs politiques, socio-culturels, institutionnels et économiques.

Fournisseur de passerelle : Les fournisseurs de passerelles logicielles mobiles ou SMS sont souvent appelés revendeurs. Les revendeurs ont plusieurs accords avec les grands fournisseurs de réseau mobile, comme Verizon et AT&T, pour envoyer et recevoir des messages texte par l'intermédiaire des centres de SMS de ces réseaux. Ces fournisseurs de passerelles vont envoyer et recevoir un trafic SMS depuis et vers les centres SMS des réseaux de téléphonie mobile, qui sont chargés de relayer ces messages vers le téléphone portable visé.

Gestion des versions : méthode visant à assurer que les fichiers électroniques, partagés entre les divers utilisateurs, sont nommés et sauvegardés de manière adéquate afin de garder une trace de la dernière version en date. La gestion des versions permet aux membres des équipes de suivre chaque modification qui est faite et de revenir à des versions antérieures si nécessaire.

GPRS (General packet radio service) : Le GPRS est une technologie de commutation par paquets qui permet le transfert de données par le biais des réseaux cellulaires. Il est utilisé pour l'internet mobile, les MMS et les autres communications de données. En théorie, la vitesse maximale du GPRS est de 115 kbps, mais dans la plupart des réseaux fonctionnent autour de 35 kbps. De manière informelle, le GPRS est également appelé 2.5G.

Hébergement : l'hébergement (ou hébergement internet) est le service fourni par un vendeur qui propose un emplacement physique pour stocker des pages internet et des fichiers. Les sociétés d'hébergement sont comme un propriétaire qui louerait un espace physique sur ses serveurs pour le stockage. Les services d'hébergement sont la plupart du temps utilisés pour les sites internet, mais peuvent également servir au stockage de fichiers, d'images, de code source et de contenus similaires. Pour l'hébergement de sites internet, il existe trois types d'hébergement possibles : 1) l'hébergement web mutualisé, dans lequel un grand nombre de sites internet sont hébergés sur un même serveur ; 2) l'hébergement web dédié, dans lequel un serveur entier est loué et réservé pour un seul site internet ; et 3) l'hébergement par serveur privé virtuel (ou hébergement VPS), un mélange des deux premières options dans lequel un site internet est hébergé sur son propre serveur virtuel de manière à ce qu'il ne soit pas affecté par les sites internet des autres clients.

Indicateur clé de performance (ICP) : un indicateur clé de performance (ICP) est un type de mesure de la performance. Une organisation peut utiliser des ICP pour évaluer sa réussite, ou pour évaluer la réussite d'une activité spécifique à laquelle elle participe.

Interopérabilité : capacité de divers systèmes à travailler ensemble. Le terme a été défini au départ pour désigner la technologie de l'information ou les services d'ingénierie systèmes permettant l'échange d'informations. Pour qu'il y ait interopérabilité entre deux systèmes, ceux-ci doivent être capables d'échanger des données et de présenter ultérieurement ces données de sorte qu'elles puissent être comprises par un utilisateur.

Logiciel : ensemble d'instructions et de code installé dans un matériel. Un navigateur internet, une application mobile ou le système d'exploitation d'un ordinateur sont des exemples de logiciels.

Maîtrise du téléphone portable : capacité à utiliser les applications et les fonctionnalités d'un téléphone portable, souvent directement liée au niveau d'alphabétisation de l'utilisateur du téléphone portable (ou plutôt, sa capacité à lire et écrire).

Matériel : Dans le contexte de mHealth et de la technologie de l'information en général, le « matériel » désigne tout appareil physique - quelque chose qu'on peut toucher. Un moniteur d'ordinateur et un téléphone mobile sont des exemples de matériel.

Mégadonnées : les mégadonnées désignent la croissance et la disponibilité exponentielles des données, qu'elles soient structurées ou non. Cette expression désigne une série d'ensembles de données si lourdes et complexes qu'il devient difficile de les traiter à l'aide des outils de gestion habituels de type bases de données ou applications de traitement des données. Les difficultés concernent la saisie, la conservation, le stockage, la recherche, le partage, le transfert, l'analyse et la visualisation. De nombreuses organisations craignent que la quantité de données amassées devienne si importante qu'il sera difficile de retrouver les éléments d'information les plus utiles. Pourtant, les mégadonnées - si elles sont analysées de manière efficace et efficiente - ont le potentiel de favoriser : 1) la réduction des coûts, 2) la réduction des délais, 3) le développement de nouveaux produits et l'optimisation de l'offre 4) des prises de décision opérationnelles plus efficaces.

MMS (Multimedia Messaging Service) : le service de messagerie multimédia, ou MMS, est un service de stockage et retransmission des messages qui permet aux abonnés d'échanger des fichiers multimédia sous la forme de messages. Les MMS prennent en charge divers types de médias : texte, photos, son, vidéo ou un mélange des quatre. L'émetteur peut créer facilement un message multimédia, en prenant une photo avec l'appareil de son téléphone, ou en utilisant des images et des sons précédemment enregistrés dans son téléphone (ou téléchargés depuis un site internet). Pour envoyer ou recevoir un MMS, l'utilisateur doit disposer d'un téléphone compatible et d'un réseau GPRS ou 3G. La plupart des téléphones portables  actuels et des réseaux d'opérateurs prennent en charge les MMS.

Modèle logique : outil utilisé pour présenter la manière dont une démarche ou une initiative est censée fonctionner. Les modèles logiques - la plupart du temps utilisés par les responsables de programme et les évaluateurs - consistent généralement en une représentation graphique des liens logiques (liens de cause à effet de type « si-alors ») entre les ressources, les activités, les productions et les résultats d'un programme. Par exemple, si certaines ressources sont disponibles pour un programme, alors certaines activités peuvent être mises en œuvre, et si ces activités sont mises en œuvre avec succès, alors on peut espérer certaines productions et certains résultats. Un modèle logique permet aux participants d'une initiative d'avancer dans une même direction en offrant un langage commun et un point de référence.

Mots clés : un mot clé mobile est un mot unique qui peut contenir des lettres ou des chiffres dans un message texte et qui sert d'invite à une réponse. Les mots clés permettent à un utilisateur final (c.-à-d. le destinataire du message) d'interagir avec un service.  Dans l'exemple « Répondez PIZZA pour recevoir les offres spéciales », « PIZZA » est le mot clé.

Numéro virtuel : un numéro virtuel est un numéro de téléphone qui n'est pas directement associé à une ligne téléphonique. Généralement, ces numéros sont programmés pour transférer des appels entrants vers l'un des numéros de téléphone prédéfinis choisis par le client, qui peut être fixe, mobile ou VoIP (voix sur protocole internet).

Numéros courts : les numéros courts sont des numéros de téléphone spéciaux, nettement plus courts que les numéros de téléphone habituels, qui peuvent être utilisés pour envoyer des messages SMS ou MMS depuis des téléphones portables ou des téléphones fixes. Les numéros courts sont conçus pour être plus faciles à lire et à mémoriser que les numéros de téléphone habituels. Les numéros courts sont largement utilisés pour les services à valeur ajoutée, comme le vote dans les émissions de télévisions, l'achat de sonneries, les dons caritatifs et les services mobiles. Souvent, les messages envoyés par numéro court peuvent être facturés à un tarif plus élevé que les SMS standard et peuvent même inscrire le client à un service récurrent mensuel qui sera ajouté à sa facture téléphonique jusqu'à ce que l'utilisateur décide de mettre fin au service.

Open source ou source ouverte : le terme "open source" désigne généralement un programme informatique dont le code source est mis à disposition du grand public, qui peut utiliser et/ou modifier le design original du programme. Le code source ouverte est généralement le fruit d'un effort commun, au cours duquel les développeurs améliorent le code et partagent les modifications et améliorations entre eux. Les défenseurs du modèle open source pensent qu'en permettant à quiconque de modifier le code source, l'application gagnera en utilité et sera débarrassée de toute erreur à long terme. Pour être considéré comme un logiciel open source, il faut remplir certains critères :

·       le programme doit être distribué gratuitement ;

·       le code source doit être inclus ;

·       tout le monde doit pouvoir modifier le code source ;

·       les versions modifiées peuvent être redistribuées ;

·       la licence ne doit pas nécessiter l'exclusion d'autres logiciels ni perturber le fonctionnement d'autres logiciels.

Opérateur de réseau mobile (ORM) : un opérateur de réseau mobile (ORM) (également appelé opérateur de téléphonie mobile ou simplement opérateur mobile, fournisseur de services mobiles, fournisseur de service sans fil, opérateur sans fil, opérateur en télécommunications ou entreprise de téléphonie cellulaire) est une entreprise téléphonique qui fournit des services aux abonnés de téléphonie mobile. Un ORM est un fournisseur de services de communication sans fil qui détient ou contrôle tous les éléments nécessaires pour vendre et livrer des services à l'utilisateur final, notamment l'attribution des fréquences radioélectriques, l'infrastructure de réseau sans fil, la facturation et le service client. Une caractéristique fondamentale d'un ORM est qu'il doit être le propriétaire ou le gestionnaire d'une licence de spectre radioélectrique auprès d'un organe gouvernemental ou de réglementation.

Pénétration du marché : mesure de la quantité de ventes ou d'adoption d'un produit ou d'un service par rapport au marché théorique total de ce produit ou service. La quantité de ventes ou d'adoption peut correspondre aux ventes d'une entreprise spécifique, ou de l'ensemble d'une industrie, tandis que le marché théorique peut correspondre à la population totale ou à une estimation du nombre total de consommateurs potentiels pour un produit. Dans le cadre de mHealth, la pénétration de la téléphonie mobile est un paramètre important pour l'analyse du paysage. L'expression taux de pénétration de la téléphonie mobile est généralement utilisée pour décrire le nombre de numéros de téléphones actifs (souvent sous la forme d'un pourcentage) au sein d'une population donnée.

Prototypage : un prototype est l'échantillon, le modèle ou la sortie précoce d'un produit, destiné à tester le concept ou le processus. Le prototypage est le processus de création du modèle fonctionnel initial d'un système. Lorsqu'un prototype fonctionnel est disponible, il est possible d'obtenir des retours pratiques des utilisateurs qui peuvent toucher et voir le modèle et proposer des modifications. 

Recherche formative : La recherche formative est généralement réalisée dans le cadre de la planification du projet et/ou au cours de la mise en œuvre du projet. Elle sert de base au développement de stratégies efficaces et à l'identification de voies de communication adaptées. Par exemple, en communication pour le changement social et comportemental, la recherche formative aide les chercheurs et les responsables de programme à identifier et à comprendre les caractéristiques - comme les centres d'intérêt, les comportements et les besoins - des populations cibles qui influencent leurs décisions et leurs actions. La recherche formative fait partie intégrante d'une bonne planification des programmes et de l'amélioration des programmes existants. 

Recherche qualitative : les méthodes de recherche qualitative ont été développées en sciences sociales pour permettre aux chercheurs d'étudier les phénomènes sociaux et culturels. La recherche qualitative est une approche inductive dont le but est de mieux comprendre l'expérience d'un individu ou d'un groupe. Il s'agit généralement de données autres que des chiffres. La recherche qualitative pose des questions générales et recueille les données des participants sous la forme de mots (les données ne sont généralement pas des chiffres). Le chercheur repère alors des thèmes et décrit les informations des thèmes et schémas spécifiques à cet ensemble de participants.

Recherche quantitative : la recherche quantitative désigne l'examen systématique et empirique des phénomènes sociaux à l'aide de techniques statistiques, mathématiques ou informatiques. Les données quantitatives correspondent à toutes les données sous forme numérique comme les statistiques, les pourcentages, etc. Les chercheurs quantitatifs posent des questions très précises et collectent un échantillon de données numériques à partir des réponses des participants. Le chercheur analyse les données à l'aide de méthodes statistiques. Les conclusions sont censées générer un résultat impartial qui peut être généralisé à une population plus large.

Réflexion à haute voix : méthode utilisée pour rassembler des données lors du test de convivialité réalisé pour la conception et le développement d'un produit (également utilisée en psychologie et diverses sciences sociales). Les protocoles de réflexion à haute voix demandent aux participants d'exprimer par la parole leurs pensées, leurs actions et leurs émotions tandis qu'ils réalisent un ensemble de tâches définies. Il est demandé aux utilisateurs de dire ce qu'ils voient, remarquent, pensent, font et ressentent tandis qu'ils réalisent leur tâche. Cela permet aux observateurs de constater de manière pratique le processus de réalisation de la tâche (et non uniquement son résultat final). Les observateurs prennent note de tout ce que disent les utilisateurs, sans tenter d'interpréter leurs actions ni leurs propos. Les séances de test font souvent l'objet d'un enregistrement audio et vidéo de sorte que les développeurs puissent se référer à ce qu'ont fait les participants et comment ils ont réagi.

Réponse vocale interactive (RVI) : La réponse vocale interactive (RVI) est un système de téléphonie automatique qui interagit avec les interlocuteurs, recueille des informations et dirige les appels vers le bon destinataire ou la bonne information. Un système RVI prend en charge à la fois la téléphonie vocale et la saisie clavier, et fournit des réponses adéquates en fonction des sollicitations du client sous forme de message vocal, de fax, de rappel, d'email, ou d'un autre média. Traditionnellement, les solutions RVI utilisent des messages vocaux préenregistrés et des menus pour présenter les informations et les options à l'interlocuteur, tandis que la saisie sur le clavier du téléphone sert à recueillir les réponses. Les solutions RVI modernes permettent également la saisie et les réponses par la parole grâce à la reconnaissance vocale. Les solutions RVI permettent aux utilisateurs d'obtenir des informations comme leur solde bancaire, les horaires de vol, le suivi d'une commande, les détails d’un produit, les horaires des séances de cinéma, etc, depuis n'importe quel téléphone. En outre, les solutions RVI sont de plus en plus utilisées pour passer des appels sortants afin de donner ou de recueillir des informations concernant des rendez-vous, des factures impayées, et d'autres événements et activités à caractère urgent.

Responsables de mise en œuvre : Personnes participant au développement et à la livraison de la solution mHealth, notamment les responsables de projets, les partenaires technologiques, les cliniciens et les autres agents de santé.

Revendeurs de flux mobile : (voir également : fournisseur de passerelle) entreprise qui sert d'intermédiaire entre les fournisseurs d'application/de contenu et les opérateurs de téléphonie mobile. Un revendeur achemine essentiellement un débit de messages vers différents opérateurs sans fil ou vers d'autres revendeurs, et loue généralement des numéros virtuels et des numéros courts aux fournisseurs d'application/de contenu.  Un revendeur peut également assurer le contrôle, l'administration et la facturation d'une campagne d'utilisation du téléphone portable.

Serveur : un serveur, également appelé service réseau, est un système informatique qui sert de dépôt central aux données et aux divers programmes qui sont partagés par les utilisateurs d'un réseau. Un serveur est un ordinateur conçu pour traiter des requêtes et pour livrer des données à d'autres ordinateurs et à leurs utilisateurs sur un réseau local ou sur internet. Les serveurs de réseau sont généralement configurés avec des capacités de traitement, de mémoire et de stockage supplémentaires afin de pouvoir gérer la charge de traitement d'autres ordinateurs. Les serveurs réseau les plus courants sont : les serveurs web, les serveurs proxy et les serveurs FTP.

SMS (Short Messaging Service) : les SMS ou services de messages courts permettent aux utilisateurs d'envoyer et de recevoir des messages texte personnels directement entre téléphones portables. Chaque message peut contenir jusque 160 caractères et peut être envoyé par et vers les utilisateurs de différents réseaux d'opérateurs. Tous les téléphones portables prennent en charge les SMS.

Tableau de bord des données: Un tableau de bord est une interface utilisateur qui, un peu comme le tableau de bord d'une voiture, organise et présente les informations et les données de manière à ce qu'elles soient faciles à lire. Pour les logiciels et la technologie, un tableau de bord consiste souvent en une interface utilisateur en temps réel sur une page, avec une représentation graphique de l'état actuel et des tendances historiques des indicateurs clés de performance d'une organisation ou d'un programme afin de permettre le suivi instantané du système et une prise de décision éclairée.

Taux de conversion : le pourcentage d'utilisateurs finaux potentiels dans la population cible qui entreprennent l'action souhaitée (par ex., s'abonner à un service) suite au marketing direct et aux campagnes de distribution. Les conversions réussies  sont définies différemment selon qu'il s'agit de spécialistes marketing, de publicitaires et de créateurs de contenu. Par exemple, pour un publicitaire, une conversion réussie peut être définie comme la vente d'un produit à un consommateur dont l'intérêt pour l'article a été initialement déclenché par un clic sur une publicité en ligne. Pour les créateurs de contenu, une conversion réussie correspond au téléchargement d'un logiciel.

Test pilote : étude à petite échelle réalisée pour évaluer la faisabilité, la durée, le coût, l'acceptabilité et l'efficacité d'un programme, dans le but de déterminer s'il doit être mise à l'échelle ou reproduit, et, dans l'affirmative, pour améliorer la conception d'origine. Une étude pilote est un outil scientifique standard de la recherche « simple », qui permet aux scientifiques de réaliser une analyse préliminaire avant de s'engager dans une étude, une expérimentation ou un programme complets.

Transfert d’argent par téléphone portable ou "mobile money" : service de gestion de flux financiers par le téléphone portable ou internet qui facilite les transferts d'argent. Avec "mobile money," les clients peuvent convertir leurs espèces en argent électronique (ou argent virtuel) et vice versa, et utiliser ensuite cet argent électronique pour effectuer des virements ou des paiements. Dans de nombreux pays, en particulier dans les milieux à faibles ressources, les opérateurs mobiles ont déjà de grands réseaux de distribution des communications qui peuvent être mis à profit pour offrir aux clients un réseau de service d'argent mobile où ils peuvent effectuer des dépôts et des retraits d'argent. Dans les pays en voie de développement, les grands opérateurs mobiles ont généralement 100 à 500 fois plus de points de vente que toutes les agences bancaires réunies.

Utilisateur final : La personne qui utilise effectivement un produit ou un service donné. Le terme « utilisateur final » différencie la personne qui va effectivement interagir avec l'application ou le service mHealth des individus qui participent à d'autres phases de son développement, de sa production et de sa distribution.